Le karaté de Me Funakoshi

La version japonaise Karate Jutsu de 1925 devant être dans le domaine public, je me suis permis d’en extraire quelques photos. Ce livre ayant réédité plus tard (années 70) avec d’autres photos plus basses d’un élève de Me Funakoshi.

Comme la version ancienne en japonais   téléchargeable sur le site de l’université d’Hawaï (1) ne semble plus disponible, il est heureux que ce livre nous soit accessible en version française :

KARATE JUSTU. LA BIBLE DU KARATE-DO

En regardant les photos ont constate que les techniques étaient  différentes que celles pratiquées actuellement.

Positions (dachi)  de base

Zen kutsu dachi

kokutsu dachi

kiba dachi

Karate students training in front stance at Shuri Castle, c.1938

Coups de pied (geri)

Mae Geri

Ce que l’on exécute comme mae geri, c’est-à-dire le coup de pied direct) dans certain kata,   exécuté par Me Funakoshi ressemblait plus à un chassé frontal de la boxe française (sur la photo le pied n’est pas tendu).

KarateJutsuJapan10

Coup de pied direct

Coup de pied remontant (kin geri)

On trouve ce coup de pied dans ce qui à l’époque était un manuel de karaté. Peu pratiqué alors que c’est le  coup de pied le plus évident.

KarateJutsuJapan12

Coup de poing (tsuki)

Ce qui est surprenant c’est que Me Funakoshi ne serrait pas son poing comme nous. Cela semble curieux, toutefois : si on ferme le poing ainsi et demandons à quelqu’un de plier le poignet on remarque que celui-ci se plie moins facilement que lorsqu’il est fermé de la manière habituelle.

KarateJutsuJapan02

Le « poing Funakoshi »

Yama (montagne) tsuki

Une illustration, dans la partie self-défense du livre, de l’utilisation du la technique yama tsuki.

KarateJutsuJapan13

Blocage (uke)

Le  shuto uke est présentés comme un blocage amorçant une saisie.

Shuto uke

Shuti uke

saisie

 

L’édition originale comportait une partie self-défense féminine

 

  1. Le site de l’Université d’Hawai comporte une liste de fac-similés de livres japonais anciens téléchargeables à l’adresse suivante :

Hawaii Karate Museum Collection

(si on ne comprend pas le japonais, on peut quand même apprécier les photos des techniques.)