Oasis vs Paperwhite


L’Oasis servira pour lecture à la maison, et stocker ma bibliothèque numérique grâce a sa grande capacité. Il a une meilleure définition mais sa légèreté présage d’une grande fragilité.Le paperwhite sera pour les vacances (transport en sac à dos) et la lecture en extérieur. Comme sa valeur d’occasion est faible en cas de vol ou de bris, cela me coutera moins que s’il s’agissait de l’Oasis.
Autres éléments de comparaison :

  • Paperwhite : 205 gr, Oasis : 194 gr ;
  • Paperwhite : 4 go , Oasis : 8 Go (32 Go pour 30 euros de plus) ;
  • Paperwhite : écran de 6 « , Oasis écran de 7 » :
  • Paperwhite : 129 euros, Oasis : 249 euros.

Conclusion: le dernier modèle est un bel objet, mais le prix est presque le double du Paperwhite et pour un usage rare il ne change pas la vie. Ce qui peut sembler des défauts quand à l’Oasis : la fragilité et l’écran qui n’est pas « en retrait » sur la façade, la forme de l’affichage qui est moins rectangulaire que les livres « papier », les boutons qui émettent un « clic » un peu agaçant.  Ce qui est appréciable : l’écran et la capacité mémoire. A ce sujet, pour 30 euros on passe de 8 à 32 Go, c’est à considérer. Mon usage de l’Oasis sera pour la maison et celui du  Paperwhite, plus trapu pour un usage en extérieur. Bien sur ce sont des premières impression, et à l’usage nous en saurons d’avantage.

 

Posted in Edition, Numérique